TERMINAL METHANIER DUNKERQUE

En 2005, EDF a étudié les sites possibles pour implanter un nouveau terminal méthanier en France. Parmi les sites étudiés, Dunkerque avec son Grand Port Autonome est apparu comme la meilleure localisation.

En juin 2011, EDF et ses partenaires ont décidé la construction du terminal à Dunkerque. Le terminal, situé sur la commune de Loon-Plage, comprend 3 ouvrages principaux : la plateforme et les ouvrages maritimes, le terminal méthanier en lui-même, et les ouvrages de raccordement aux réseaux français et belges.

Les ouvrages à réaliser compteront parmi les plus grands d’Europe des réservoirs GNL de 190 000 m3 de capacité (50 mètres de hauteur pour un diamètre de 91 mètres), un tunnel de 5 km de long permettant d’acheminer les eaux tièdes de Gravelines vers le terminal pour réchauffer le méthane liquide, et une jetée capable d’accueillir les méthaniers « Qmax » de 266 000 m3 de capacité.

Le terminal méthanier de Dunkerque est le 2ème plus important chantier industriel en France. Il doit conduire à une mise en service industrielle et commerciale fin 2015.

Le chantier de construction des 3 réservoirs de gaz naturel liquéfié de Dunkerque LNG, filiale d’EDF, a été attribué à Bouygues Travaux Publics en coopération avec Entrepose Projets. Bouygues TP est responsable des travaux de Génie Civil et comprend la construction des 3 réservoirs et les travaux annexes.

Bouygues TP a installé sur le site de Loon-Plage son laboratoire béton ainsi que 2 centrales à béton qui produisent le béton des réservoirs selon les formules de béton acceptées en étude.

Le béton utilisé pour la construction des 3 réservoirs est constitué de granulats (sables, gravillons), de liant (ciment et cendre volante) et d’adjuvant régulant la prise. SURSCHISTE, par l’intermédiaire de son agence d’Hornaing, a livré plus de 5 500 tonnes de cendres volantes à Bouygues TP pour ce chantier à ce jour.

Skills

Posted on

7 June 2021

Submit a Comment

Your email address will not be published.